#salonlivre 2015 : rencontre avec Joseph Joffo

J’aime beaucoup les réseaux sociaux, la blogosphère et les tweets mais rien ne vaut de vrais rencontres IRL (In Real Life), alors de temps en temps je provoque ces rencontres. Cette fois j’ai posé une journée pour aller au salon du livre et comme j’ai créé un blog de lecture depuis peu www.mediaphotos.net j’ai besoin d’idées pour l’alimenter.

Si je suis un peu déçue parce que le lundi il n’y a pas beaucoup de dédicaces, bonne nouvelle : j’ai fait de superbes rencontres dont voici un résumé. Les articles sur les ouvrages trouvés durant l’après midi, seront présentés  dans www.mediaphotos.net dans les semaines à venir.

1 / Feldrik Rivat

2 / Edition point2

3/ CVRD

4/  Gordon Zola

5/ braillenet.org

6/ Découverte d’une nouvelle BD

7/ Joseph Joffo

Ma première idée était de rediscuter un moment avec Feldrik Rivat auteur des « Kerns de l’oubli ». Je l’ai rencontré en 2012 lors de ses premières dédicaces au Cultura de Sainte Geneviève des Bois. Il a changé d’éditeur et peut maintenant vivre de sa plume.

J’ai mené l’enquête sur l’avenir des éditions Point2 dont j’avais parlé le 14 avril 2011 au moment de leur première installation en librairie. J’ai un article en préparation et j’avais besoin d’informations supplémentaires.

J’ai découvert un jeune dessinateur (Pseudo : CVRD) dont l’école de dessin est juste à coté de chez moi. Il participe à l’illustration d’un livre : « La cour des Miracles » dans le cadre d’un concours organisé par www.millesaisons.fr

J’ai rencontré Gordon Zola que je ne connaissais pas (Et oui, cela sert aussi à cela les salons, découvrir des auteurs ou des sujets vers lesquels nous n’irions pas spontanément). Et comme je suis une vraie documentaliste, ma première question concernait les problèmes de droits d’auteur inhérents à ses satires des œuvres d’Hergé. Evidemment, j’ai mis les pieds dans le plat sans connaitre son procès avec les descendants d’Hergé.

J’ai discuté avec un non voyant de l’association braillenet.org de la meilleure manière d’adapter mes blogs à son handicap.

Et enfin, j’ai découvert une nouvelle bande dessinée qui m’a fait beaucoup rire, mais vraiment beaucoup. (Chut, c’est top secret…. Bientôt sur médiaphotos.net)

Mais ma plus belle surprise fut ma rencontre avec Joseph Joffo. Sur un tout petit stand, au coin d’une allée : un monsieur assis derrière une table. J’ai été si surprise de voir le nom « Joseph Joffo » écrit un peu partout que je lui ai demandé si c’était vraiment lui.

Pardonnez ma franchise mais j’associe le livre « un sac de bille » au classique scolaire. Et en général un auteur de classique n’est plus de ce monde. J’ai donc été à la fois surprise, émue et déstabilisée de rencontrer l’auteur d’un sac de billes. Une rencontre imprévue qui transforme une journée.

Joseh-Joffo-salon-livre-2015

Un grand merci,Monsieur, pour vos témoignages sur la seconde guerre mondiale, j’apprécie beaucoup les histoires vraies racontées par ceux qui les ont vécues.

Un grand merci pour ces quelques minutes que vous m’avez accordé tout simplement et pour votre dédicace car bien sur j’ai « encore craqué » et j’ai acheté la suite d’un sac de bille : « Baby Foot ».

Rendez-vous sur Hellocoton !
Share Button

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *