Il n’y a pas d’âge pour travailler, apprendre, comprendre…

Tous les ans au moment du bac, nous entendons parler du plus jeune et du plus âgé des candidats. Mais certains vont plus loin dans cette démarche, ils apprennent/travaillent tout au long de leur vie.
Louise del Busto Gomez vient de  prêter serment devant la cour d’appel de Toulouse, elle est maintenant avocate à l’âge de 84 ans alors qu’au début de sa retraite elle n’avait que son certificat d’étude.
Sylvio Ferrera  attrape la Malaria en 1938 et est contraint de quitter ses études pour rentrer se faire soigner au Liban. En 2011, il retourne dans son ancienne école, maintenant appelée École Nationale Supérieure d’Electrotechnique, d’Electronique, d’Informatique, d’Hydraulique et des Télécommunications (ENSEEIHT) pour finalement valider son diplôme le 12 octobre 2012 à l’âge de 96 ans.
Claude Kuhn a 60 ans passe son brevet de pilote d’avion
Liu Qianping, un grand père chinois de 72 ans, devient mannequin pour aider sa petite fille.
Rendez-vous sur Hellocoton !
Share Button

One comment

  1. Da Grinch dit :

    travailler à 84 ans en période de chômage massif …

    Dans une société idéale et saine « IL y un âge pour travailler » !

    Que les seniors passent des examens, soit, (il est toujours bon d’apprendre quelque soit l’âge :)), qu’ils se remettent à travailler en « piquant » (eh oui c’est le terme adéquat, dans une République solidaire telle que devrait être la notre) le travail aux actifs « normaux », je ne vois où est la bonne nouvelle.

    Big Up 🙂

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *