Archive for Vive le livre papier

Retour aux sources

Bonne nouvelle : j’ai de la chance, je dirais même que j’ai beaucoup de chance. Je possède un endroit où me ressourcer chaque année, un petit coin de campagne chargé de souvenirs et même si ces souvenirs ne sont pas tous positifs, chaque vacances dans le sud-ouest m’apporte soutien et réconfort.

C’est inexplicable, j’ai besoin d’un séjour de 15 jours par an dans le Lot, de retrouver ma famille maternelle, de me balader dans cette région familière.

Retour aux sources

Parc-Thémines-Lot (Cette photo participe aux défis organisé par http://pasapasdechat.canalblog.com/)

La plupart de mes photos sur le web proviennent de cette région, en particulier mes chroniques concernant « des vacances sans internet » (18 août 2011 ; 5 mai 2015). Une de mes librairies préférées presentées sur mon blog de lecture est d’ailleurs à Figeac.

Ce retour aux sources dans le Lot mais aussi dans la maison de famille s’accompagne d’une rupture des communications numériques, mais aussi d’absence de chauffage et de toiles d’araignées aux plafonds. Peu importe le manque de confort et la poussière c’est avant tout un endroit fédérateur où les communications sont IRL (In Real Life).

Malheureusement cette maison doit être vendue et pourtant je suis en train d’écrire un post sur Goodnews-Bonnnouvelles, de parler de retour aux sources et de vacances en famille. En effet, car à cause  de grâce à cette vente, nous devons nettoyer la maison, ouvrir les placards et vider le grenier.

Bonne nouvelle : j’ai pu récupérer des objets et des livres perdus dans ce capharnaüm.

J’ai retrouvé avec plaisir mes premières lectures de la bibliothèque rose et la bibliothèque verte. Les livres étaient perdus dans le grenier, ils sont abimés et poussiereux mais c’est sans importance.

Voici les séries de mon enfance :

Bibliothèque verte

– Les six compagnons de Paul Jacques Bonzon

– Les Michel de Georges Bayard

– Les Bennett  de Antony Buckeridge

– Les Alice de Alice Roy

Bibliothèque rose :

– Le club des cinq de Enid Blyton (Série additionnelle de Claude Voilier)

Fantomette de Georges Chaulet

 

*biblio-verte-rose

J’ai surtout récupéré mon premier tourne disques, il est en bonne état même s’il a besoin d’un bon nettoyage. Sans être nostalgique, je ne peux me séparer de ces objets. Une autre manière de retourner aux sources, non !!!

valise pick up

pick up

Et vous, possedez-vous un endroit ou vous ressourcer ? Quels sont vos objets souvenir ?

Rendez-vous sur Hellocoton !
Share Button

#salonlivre 2015 : rencontre avec Joseph Joffo

J’aime beaucoup les réseaux sociaux, la blogosphère et les tweets mais rien ne vaut de vrais rencontres IRL (In Real Life), alors de temps en temps je provoque ces rencontres. Cette fois j’ai posé une journée pour aller au salon du livre et comme j’ai créé un blog de lecture depuis peu www.mediaphotos.net j’ai besoin d’idées pour l’alimenter.

Si je suis un peu déçue parce que le lundi il n’y a pas beaucoup de dédicaces, bonne nouvelle : j’ai fait de superbes rencontres dont voici un résumé. Les articles sur les ouvrages trouvés durant l’après midi, seront présentés  dans www.mediaphotos.net dans les semaines à venir.

1 / Feldrik Rivat

2 / Edition point2

3/ CVRD

4/  Gordon Zola

5/ braillenet.org

6/ Découverte d’une nouvelle BD

7/ Joseph Joffo

Ma première idée était de rediscuter un moment avec Feldrik Rivat auteur des « Kerns de l’oubli ». Je l’ai rencontré en 2012 lors de ses premières dédicaces au Cultura de Sainte Geneviève des Bois. Il a changé d’éditeur et peut maintenant vivre de sa plume.

J’ai mené l’enquête sur l’avenir des éditions Point2 dont j’avais parlé le 14 avril 2011 au moment de leur première installation en librairie. J’ai un article en préparation et j’avais besoin d’informations supplémentaires.

J’ai découvert un jeune dessinateur (Pseudo : CVRD) dont l’école de dessin est juste à coté de chez moi. Il participe à l’illustration d’un livre : « La cour des Miracles » dans le cadre d’un concours organisé par www.millesaisons.fr

J’ai rencontré Gordon Zola que je ne connaissais pas (Et oui, cela sert aussi à cela les salons, découvrir des auteurs ou des sujets vers lesquels nous n’irions pas spontanément). Et comme je suis une vraie documentaliste, ma première question concernait les problèmes de droits d’auteur inhérents à ses satires des œuvres d’Hergé. Evidemment, j’ai mis les pieds dans le plat sans connaitre son procès avec les descendants d’Hergé.

J’ai discuté avec un non voyant de l’association braillenet.org de la meilleure manière d’adapter mes blogs à son handicap.

Et enfin, j’ai découvert une nouvelle bande dessinée qui m’a fait beaucoup rire, mais vraiment beaucoup. (Chut, c’est top secret…. Bientôt sur médiaphotos.net)

Mais ma plus belle surprise fut ma rencontre avec Joseph Joffo. Sur un tout petit stand, au coin d’une allée : un monsieur assis derrière une table. J’ai été si surprise de voir le nom « Joseph Joffo » écrit un peu partout que je lui ai demandé si c’était vraiment lui.

Pardonnez ma franchise mais j’associe le livre « un sac de bille » au classique scolaire. Et en général un auteur de classique n’est plus de ce monde. J’ai donc été à la fois surprise, émue et déstabilisée de rencontrer l’auteur d’un sac de billes. Une rencontre imprévue qui transforme une journée.

Joseh-Joffo-salon-livre-2015

Un grand merci,Monsieur, pour vos témoignages sur la seconde guerre mondiale, j’apprécie beaucoup les histoires vraies racontées par ceux qui les ont vécues.

Un grand merci pour ces quelques minutes que vous m’avez accordé tout simplement et pour votre dédicace car bien sur j’ai « encore craqué » et j’ai acheté la suite d’un sac de bille : « Baby Foot ».

Rendez-vous sur Hellocoton !
Share Button

Idées cadeaux pour les fêtes : vive le papier

Eh oui, tout le monde n’a pas la chance ou le malheur de posséder un agenda électronique, un annuaire complet dans son smartphone ou un journal intime sur facebook. Alors si cette année nous retournions à l’essentiel et au plaisir d’écrire et de conserver (sans risque de crash de disque dur) nos souvenirs sur du papier. Mais attention il ne s’agit pas de simple carnet ou cahier :

« Ce carnet aux motifs complexes capture l’essence des reliures en cuir finement travaillées de style Renaissance. Il reproduit l’art délicat du repoussage à l’or amené en Europe par les circuits commerciaux florissants avec l’Orient » (Texte au dos de mon agenda 2012)


Pour obtenir tous les modèles :   http://www.paperblanks.com/us/en

Rendez-vous sur Hellocoton !
Share Button

Au secours : des vacances sans internet, sans TV, sans….

Les trois premiers jours vous êtes stressé, et si vous receviez un mail important ? Vous courrez dans tous les coins de la maison pour trouver un endroit où capter vos mails via votre smartphone. Puis progressivement vous oubliez votre téléphone portable, vous n’éprouvez plus le besoin de vous transformer en épouvantail au milieu du champs pour essayer de capter le reseau. « On » trouvera bien le moyen de vous joindre en cas de réel problème. Par précaution, vous baladez avec vous votre téléphone pour une mise à jour régulière de vos données quand vous passez à portée d’une antenne relais.
Impossible de zapper sur vos centaines de chaines habituelles, la vieille télévision analogique de 30 cm de diagonal n’a que 3 chaînes opérationnelles, Bonne nouvelle vous vous remettez à la lecture et aux jeux de société.
Vous cherchez vos enfants à travers la maison. La vieille télévision n’a pas de téléspectateur. Les consoles de jeux sont abandonnées sur les lits des chambres désertées. Mais où est donc votre progéniture ?
Bonne nouvelle : qu’il pleuve, que le soleil tape sur leur petite tête… Ils sont dehors et se passent très bien de leur console de jeux, de la télévision et autre outil technologique. Ils jouent, grimpent, sautent, crient… Bref, ils s’amusent avec un bout de bois, de l’herbe coupée… ils (re)découvrent la nature.
IMG_8816bis
Découverte de la nature – 2011
Rendez-vous sur Hellocoton !
Share Button

Que font les usagers dans les transports? (Ile de France – Sud)

Je voulais savoir si les outils numériques (applications sur les téléphones, tablettes, ordinateurs) avaient vraiment remplacé l’utilisation des documents papier.
Pour cela, pendant le mois de mai, j’ai étudié les occupations de mes compagnons de voyage dans le RER (banlieue sud de Paris), j’ai donc observé 420 personnes durant mes déplacements domicile/travail. 
Comme je suis une adepte du « livre classique », pour m’empêcher d’être attirée vers des personnes ayant un document papier entre les mains et pour une meilleure analyse : j’ai comptabilisé uniquement des personnes assises par groupe de 4 ou de 8 usagers.
De plus, cette position permet d’utiliser plus facilement tablette et ordinateur. Par ailleurs, aucune personne  faisant un usage normal de son téléphone n’a été comptabilisé.
Durant un trajet, un voyageur peut avoir plusieurs activités, les personnes vont et viennent. Il s’agit donc d’une observation à un instant précis du voyage. En général, au moment où je rentre dans le wagon, je regarde le ou  les groupe(s) visible(s) à côté de l’endroit où je me situe.

Voici le résultat de l’enquête à l’état brut:

157 personnes ont utilisé  : revues, livres, support de cours (37,4%)
131 personnes n’avaient  pas d’activités particulières (31,1%)
  50* : utilisent tablette, ordinateur ou applications sur leurs téléphones (12%)
  39 : écoutent de la musique  (9,3%)
  29 : discutent (7%)
  13 : ont plusieurs activités, en général lecture sur support papier + musique (3%)
420 personnes au total

* 4 personnes avec des consoles de Jeux
   3 personnes avec des ordinateurs portables
19 écrivant des SMS
11 jouant via leur smartphone
13 utilisant des applications que je n’ai pu définir (mais ne téléphonant pas)

CONCLUSION
BONNE NOUVELLE :  le document papier a encore un bel avenir…
Nous avons 75,5 %  des usagers de notre échantillon qui continuent, comme au siècle dernier, à lire des revues ou des  livres classiques, à discuter ou à patienter tranquillement dans les transports en commun.
(157 + 131 + 29 soit 317 personnes qui n’utilisaient pas de support multimédia au moment de l’étude)

Rendez-vous sur Hellocoton !
Share Button