Archive for Paroles d’enfants

Paroles d’enfants (Juillet-aout 2015)

Quand mes enfants étaient petits, je notais sur un cahier leurs phrases, leurs anecdotes, leurs erreurs de langage. Aujourd’hui j’utilise Facebook ou mon blog pour recenser leurs paroles d’enfants

Il y a quelques jours mon fils de 9 ans joue aux playmobiles. Il installe les chevaliers sur son chateau. Je suis un peu maniaque et quand je vois un personnage sans sa chevelure, je dis à mon fils que son personnage va attraper froid. Il me repond alors en chuchotant : « mais non maman, il a de la calvitie ».

Playmobile sans chevelure

Paroles d’enfants publiées sur Facebook le 31 juillet 2015

Dans la série parole d’enfant : séance de « Timeline » où il faut classer par date des inventions. Mon fils de neuf ans ne sait pas dater la création de la « poule éléctrique » (l’ampoule électrique). Grosse crise de rire en famille.

 

Paroles d’enfants publiées sur Facebook le 5 juillet 2015

Pendant les vacances grand rangement dans la chambre de mes fils avant travaux. Il faut trier, jeter et ranger. Devant de vieux dessins, réaction de mon fils : « non maman on ne jette pas, c’est des souvenirs d’enfance« . Il a 9 ans.

Rendez-vous sur Hellocoton !
Share Button

Paroles d’enfants #8 : Problème d’orthographe et histoires de zombies

 Chacun ses références…

 Vous aidez un garçon de 8 ans à faire ses devoirs :  il doit apprendre l’orthographe des mots avec le son « on ». Il n’arrive pas à se souvenir comment on écrit : « tombeau », pour l’aider vous lui demandez ce qu’est un tombeau.

Réponse spontanée de l’enfant (8 ans, CE2)
« C’est là ou il y a les zombies »

Je ne suis pas sure que la maîtresse accepte cette définition 😉

Rendez-vous sur Hellocoton !
Share Button

Paroles d’enfants #7 : Une institutrice confronté à la logique enfantine

Encore une histoire qui circule sur internet et que j’ai reçu par mail.
Mais cette fois c’est une mésaventures qui aurait très bien pu m’arriver quand mes enfants étaient plus petits.

C’est l’histoire vraie d’une institutrice de dernière année de maternelle, au milieu de janvier, le mois le plus dur pour tout le monde .

Un des gamins, pour aller en récréation, lui demande de l’aide pour mettre ses bottes et, en effet, elles sont vraiment difficiles à enfiler.

Après avoir poussé, tiré, repoussé et tiré dans tous les sens, les bottes sont enfin chaussées et le gamin dit :
« Elles sont à l’envers, maîtresse ».
La maîtresse attrape un coup de chaud quand elle s’aperçoit qu’en effet il y a eu inversion des pieds…Bref, nouvelle galère pour les enlever et rebelote pour les remettre mais elle réussit à garder son calme jusqu’à ce que les bottes soient rechaussées, aux bons pieds

Et là,le gamin lui dit avec toute la candeur qui caractérise les enfants :
« C’est pas mes bottes ».

A ce moment, elle fait un gros effort pour ne pas lui mettre une baffe, fait un tour sur elle-même en se mordant les lèvres, se calme et lui demande pourquoi il ne l’a pas dit avant ….
Comme le gamin voit bien qu’il a contrarié sa maîtresse, il ne répond pas.

Elle dit alors :
« Bon, allez, on les enlève » et elle se met à nouveau au boulot.

Le deuxième pied est presque sorti quand le gamin poursuit :

« C’est pas mes bottes, c’est celles de mon frère, mais maman a dit que je dois les mettre ».

Là, elle a envie de pleurer mais, une nouvelle fois, elle se calme et entreprend de lui re- re- mettre ses bottes.
L’opération est enfin réussie et la maîtresse se sent fière d’avoir réussi.
Pour aller jusqu’au bout, elle le met debout, lui fait enfiler son manteau, lui met son cache-nez et lui demande :
« Où sont tes gants? ».

Et le gamin de répondre le plus simplement du monde :

« Pour pas les perdre, je les ai mis dans mes bottes. »

Rendez-vous sur Hellocoton !
Share Button

Paroles d’enfants #6 : Tu es là, je te vois…

Une maman veut lire son livre, mais son fils de 4 ans l’appelle toutes les cinq minutes pour lui demander quelque chose. Excédée elle finit par crier : « Je ne suis pas là » et le petit garçon lui répond aussitôt : « Mais si maman tu es là, je te vois ». Éclat de rire de la maman, le message est passé, elle pose son livre et va jouer avec son fils
Rendez-vous sur Hellocoton !
Share Button

Paroles d’enfants #5 : Problèmes de feux

Vous êtes en voiture avec votre fils de 4 ans. Il demande désespérément  de  l’aide pour enlever sa cagoule. Vous lui expliquez qu’en conduisant, il n’est pas possible de se retourner pour aider une personne assise sur le siège arrière. Vous lui promettez, au premier feu rouge de l’aider à retirer sa cagoule. Malheureusement ce jour là, ils sont tous verts à votre passage (pour une fois que vous souhaitez vous arrêter). Au troisième feu, votre fils soupire, désespéré : « Maman le feu rouge, il est encore vert ».
Votre fils enlèvera finalement sa cagoule, une fois arrivé à la maison.
Rendez-vous sur Hellocoton !
Share Button