Archive for Transférés sur mediaphotos.net

Invitation de la Folie ! (Fable de jean de la Fontaine)

Invitation de la Folie !

 

Jean de la Fontaine n’a pas écrit que des fables animalières…… !!!

Voici une fable toute en couleur pour accompagner le printemps.

La Folie décida d’inviter ses amis pour prendre un café chez elle.
Tous les invités y allèrent.
Après le café la Folie proposa :
– On joue à cache-cache ?
– Cache-cache ? C’est quoi, ça ? demanda la Curiosité.
– Cache-cache est un jeu. Je compte jusqu’à cent et vous vous cachez.
Quand j’ai fini de compter je cherche, et le premier que je trouve sera
le prochain à compter.
Tous acceptèrent, sauf la Peur et la Paresse.
– 1, 2, 3… La Folie commença à compter.
L’Empressement se cacha le premier, n’importe où.
La Timidité, timide comme toujours, se cacha dans une touffe d’arbre.
La Joie courut au milieu du jardin.
La Tristesse commença à pleurer, car elle ne trouvait pas d’endroit
approprié pour se cacher.
L’Envie accompagna le Triomphe et se cacha près de lui derrière un rocher.
La Folie continuait de compter tandis que ses amis se cachaient.
Le Désespoir était désespéré en voyant que la Folie était déjà à 99.
– CENT ! cria la Folie, je vais commencer à chercher…
La première à être trouvée fut la Curiosité, car elle n’avait pu
s’empêcher de sortir de sa cachette pour voir qui serait le premier découvert.
En regardant sur le côté, la Folie vit le Doute au-dessus d’une clôture
ne sachant pas de quel côté il serait mieux caché.
Et ainsi de suite, elle découvrit la Joie, la Tristesse, la Timidité…
Quand ils étaient tous réunis, la Curiosité demanda :
– Où est l’Amour ?
Personne ne l’avait vu.
La Folie commença à le chercher. Elle chercha au-dessus d’une montagne,
dans les rivières au pied des rochers.
Mais elle ne trouvait pas l’Amour.
Cherchant de tous côtés, la Folie vit un rosier, prit un bout de bois et
commença à chercher parmi les branches,lorsque soudain elle entendit
un cri : C’était l’Amour, qui criait parce qu’une épine lui avait crevé un œil.
La Folie ne savait pas quoi faire. Elle s’excusa, implora l’Amour pour
avoir son pardon et alla jusqu’à lui promettre de le suivre pour toujours.
L’Amour accepta les excuses.
Aujourd’hui, l’Amour est aveugle et la Folie l’accompagne toujours…
Rendez-vous sur Hellocoton !
Share Button

Si vous avez aimé le BD « Les hommes viennent de mars, les femmes viennent de venus » ? Alors vous allez aimer « Journal d’une emmerdeuse »

 En rentrant dans ma superbe librairie de quartier je suis tombée sur une bande dessinée dans le même style que Mars et Venus.

Nous retrouvons dans cet ouvrage des problématiques de couples, mais il s’agit surtout des pensées et élucubrations d’une « trentenaire complexée ». (Ce n’est pas moi qui le dit c’est la quatrième de couverture). L’emmerdeuse a un petit vélo en roue libre dans la tête, une pelote d’idée noire à démêler…

Cet article a été transféré sur :
http://www.mediaphotos.net

Rendez-vous sur Hellocoton !
Share Button

Un livre pour apprendre l’anglais en s’amusant…

Au détour d’une librairie, je découvre ce livre… et je craque…Pour l’initiative, le coup de crayon, l’humour…Tout les textes sont en anglais sans aucune traduction si ce n’est l’association avec les illustrations.
Des textes illustrés, de la grammaire, beaucoup d’humour…

Du vocabulaire de base pour les débutants, des poèmes et des jeux de mots pour les plus aguerris.

Cet article avec ces illustrations a été transféré sur :
http://www.mediaphotos.net

Rendez-vous sur Hellocoton !
Share Button

Pour avoir, garder, retrouver l’Esprit de Noël…

J’ai entendu les cloches de Noêl
J’ai écouté les vieux chants familiers
Et leurs mots puissants et doux rappellent
Paix sur terre aux hommes de bonne volonté ! »
[Christmas Bells] Henry Wadsworth longfelow

« A Noël je n’ai pas plus envie de rose que je ne voudrais de neige au printemps. J’aime chaque saison pour ce qu’elle apporte »William Shakespeare

Les Textes et Poèmes ont été transférés sur
http://www.mediaphotos.net

Rendez-vous sur Hellocoton !
Share Button

Une pensée philosophique dans un bouquin pour fille…

Qui a dit que les « Chick Lit » (un roman écrit par les femmes, pour le marché féminin) étaient des livres superficiels, sans intérêt narratif, à lire uniquement pour se vider la tête… et encore ?
Gilles Legardinier à écrit, pour nous les femmes, de nombreux ouvrages que je trouve illarant. En particulier :
– Completement cramé (2012)
– Et ça peut pas raté (2014)
Parfois au détour d’une page j’ai envie de vous faire partager ses pensées, comme c’est le cas pour l’extrait de « Demain j’arrête» au édition Pocket qui était presenté ici.
Maintenant que j’ai ouvert un autre blog, les Textes et Poèmes ont été transférés sur :
http://www.mediaphotos.net
Rendez-vous sur Hellocoton !
Share Button