Search results for geek

Comment organiser une soirée geek avec un petit budget ? (partie 2 – la fin)

Résumé de l’épisode précèdent en date du 7 février 2015 (oui je sais, je suis très en retard):

– Etape 1 : choisir une date et lancer l’invitation

– Etape 2 : choisir une décoration thématique (livres de votre bibliothèque, legos et playmobiles des enfants, QCM via internet, stickers et QR code)

Après avoir défini votre thème « soirée geek » et fixé une date en rapport avec un évènement télévisuel « 50ème anniversaire de la série Doctor Who » vous avez lancé les invitations pas mail et commencé à penser à la décoration en fonction de ce que vous possédez déjà.

Etape 2 (suite) : continuer la décoration thématique

Il existe des magasins spécialisés qui peuvent donner des silhouettes en carton ou des affiches de cinéma mais elles sont très difficiles à obtenir : la concurrence est rude.

Par contre, il est toujours possible de récuperer des petits posters ou des stickers. En me promenant dans le quartier de République, j’ai récupéré des planches de stickers de Manga qui m’ont servi de set de table.

Vous obtenez alors l’attaque des squelettes zombies sur des sets de table Manga. La mise en scène sur le plateau à fromage est accompagnée de pansements avec des onomatopées qui illustrent la douleur des chevaliers playmobiles.
Une déco geek avec mise en scène

Je suis sûre que vos invités geek possèdent des « petits bijoux », il ne faut pas hésiter à les mettre à contribution. C’est comme cela que j’ai pu récupérer le Faucon Millenium en lego.

faucon

Lego star wars Faucon Millenium

Si vous êtes artiste rien ne vous empêche de dessiner le Tardis sur votre porte d’entrée, pour ma part j’ai commandé pour environ 5 euros un poster sur internet (Poster qu’un invité a emporté chez lui avec mon aimable autorisation).

Poster porte tardis

A cela s’ajoute une « décoration pour plafond » qui est toujours en position sur le mur de mon escalier, après plus d’un an, elle ne se décolle toujours pas. (3,32 euros + frais de port)

Sticker de plafond

Etape 3 : Assiettes, couverts et nourriture

Quelque soit votre thème, vous aurez toujours besoin d’assiettes et de couverts. Vous pouvez donc investir dans quelques assiettes et verres thématiques mais il n’est pas nécessaire d’en avoir pour tous, quelques assiettes colorées en haut de la pile suffiront largement.

Il en est de même pour les boissons, certaines grandes surfaces proposent des bières et autres breuvages dont les noms s’adapteront sans aucun problème à une soirée geek : Brigand, Troll, Bouffon, Superman.

Bieres thématiques

Comme les geeks sont de grands enfants (c’est bien connu) vous pouvez agrémenter votre table de pailles géantes (1 mètre) et de bonbons Angry Birds.

Pour le repas, des pizzas (fait maison, quand même!) sont les bienvenues. Rien de compliqué, ni de trop difficile à manger.

Etape 4 et si votre budget vous le permet …

En visitant des boutiques pour prendre des idées, j’ai quand même craqué pour cette reproduction de Yoda qui trône toujours au milieu de mon salon (40 euros chez Album).

Pour une soirée geek : Yoda

 

Et voilà!!

Je ne vous ai pas tout raconté dans le détails, mais cela vous donne un apercu de ce qu’il est possible de faire avec un petit budget.

Je ne peux pas donner le montant total de cette soirée geek, elle s’est déroulée il y a plusieurs mois et je n’ai plus les tickets de caisse. De plus j’ai étalé les achats et une bonne partie d’entre eux ont été effectués en grande surface pendant les courses hebdomadaires.

Rendez-vous sur Hellocoton !

Comment organiser une soirée geek avec un petit budget (Partie 1)

Il y a quelques mois, j’ai organisé une soirée « Geek » chez moi. Sujet qui me permettait de réunir toute une bande de potes autour d’un thème commun. Je savais que beaucoup d’entre eux auraient de quoi se Costumer (Attention, on ne dit pas « déguiser ») pour l’occasion.

1/ Etape 1 :  choisir une date et lancer l’invitation

Bien sur il y a toujours la possibilité de prétexter un anniversaire, une promotion etc. Mais c’est encore plus sympa si votre soirée correspond à un événement lié à votre thème. Par chance, j’ai pu choisir la date du 23 novembre 2013, jour de la diffusion de l’épisode pour le 50eme anniversaire de la série Dc Who.

Voici un extrait du mail que j’ai envoyé : 

... »Je n’ai pas deux Ph.D et un M.Eng. Je prends une douche tous les jours. Je n’ai jamais rien posté dans DTC et mon 1337 laisse à désirer.
J’ai certes réalisé au siècle dernier, un site en HTML1 encodé sous bloc note, mais je reste à des Cochranes des compétences programmatiques de certains d’entre vous….
Je n’ai pas la dernière version du dernier gadget à la mode et mes updates laissent à désirer…
Je suis incapable de retenir les règles de D&D et de différencier des MMO ou MMORPG.
Oh scandale, je n’ai pas vu l’intégrale des Star trek en VO (ni en Fr d’ailleurs et encore moins en klingon), ni les 7 versions de Blade Runner .
Mais bon, il me faut bien trouver un prétexte pour expliquer la thématique.
Donc pour fêter The days of the Doctor réunissons-nous IRL le samedi 23 novembre 2013 @42 à la Cantina Mos Eisley » (j’ai ensuite ajouté les vrais coordonnées GPS) »

 

N’oubliez pas (bien sûr) de vérifier que vous êtes bien abonné à la bonne chaîne de TV qui passera bien, ce soir là, le fameux épisode en question.

Le thème est posé, la date est fixée, les invitations lancées (par mail, bien sur), il ne me reste plus qu’à m’attaquer à la déco et au contenu des assiettes.

2/ La décoration thématique
Heureusement pour moi les termes de geek, nerds et autres synonymes recouvrent des notions assez différentes qui me laissent de larges possibilités.

Et bonne nouvelle, il n’est pas nécessaire d’avoir une énorme bourse au trésor pour décorer votre antre. Avec de l’imagination, un peu de temps, une bonne imprimante (celle du boulot par exemple 😉 et en mettant à contribution vos invités, votre décoration ne coûte presque rien.


Si vous organisez une soirée à thème, c’est que celui-ci vous intéresse. A vous de mettre en avant les gadgets cachés au fond de vos placards ou les livres de votre superbe bibliothèque. C’est aussi le moment de plonger dans les bacs à jouets de vos enfants pour retrouver les pièces Lego du Seigneur des anneaux ou de reconstruire le château playmobil.


Lego 9469 – L’arrivée de Gandalf











Bonne nouvelle: Lego a mis en place un site web (Service lego.com) sur lequel vous pouvez récupérer les notices de montage. Même chose pour les playmobils sur le site http://www.playmobil.fr/

Evidemment tout le monde n’a pas la chance, le grand bonheur d’avoir une progéniture adorable et aimante. Mais en bon « geek », « nerd » que nous sommes, nous avons une bonne connexion internet.

Voici quelques idées que j’ai récupérées sur le net :
– Un questionnaire à imprimer en A3 (en anglais)

 
 
– Des dessins pour fabriquer des pochoirs ou des stickers pour les décos des fenêtres et des murs :


Celui là est un vrai sticker collé sur mon ordi, mais cela donne une idée

 – Des QRcode Vous accrochez des photos de QRcode un peu partout et vos invités utilisent leur lecteur de QRcode sur leur smartphone pour lire l’article correspondant. Il faut du temps pour réaliser cette idée et trouver des articles, des sites ou des événements associés à des QRcode.

Voici un exemple : 
QRCode La dame à la licorne - Version Mobile l'entrepôt 

Et si vous avez vraiment beaucoup de temps vous pouvez générer vos propres QRcode en y associant vos propres articles.

Voilà pour les premières idées. mais ce n’est pas fini. J’ai aussi dépensé quelques pièces d’or pour parfaire ma déco et remplir les assiettes. La suite au prochain épisode. En attendant vous pouvez laisser vos propres idées en commentaires.


Rendez-vous sur Hellocoton !

Pourquoi je joue à Ingress ?

Même si j’ai tendance à être un peu geek sur les bords, je ne joue pas aux jeux vidéo sur PC ou via des consoles. Par contre, j’aime bien les jeux sur smartphone et dernièrement j’ai été tentée par Ingress (le site est en anglais).

Lors d’une soirée, des amies joueuses m’ont présenté Ingress avec moult détails et m’ont expliqué leur vision du jeu. Depuis le 7 juin je suis devenue une adepte.

Ingress est un jeu en réalité alternée (il entretient le flou entre réalité et fiction). Il a été créé par Google pour androide en 2012 puis pour IOS en 2014.

Exemple de carte du jeu Ingress

Synopsis : Une nouvelle source d’énergie de nature inconnue et d’origine extraterrestre est découverte sur Terre par le « projet Niantic ». Baptisée Exotic Matter ou «Matière étrangère » et abrégée en XM, sa principale caractéristique est de pouvoir contrôler les esprits des êtres humains. Deux factions naissent alors au sein de la population : Les « Éclairés », qui cherchent à promouvoir la XM pour faire passer l’Humanité à un nouveau stade d’évolution, et les « Résistants », qui cherchent à préserver l’Humanité de ce nouveau phénomène tant qu’il reste incompris. Le contrôle de la XM passe par l’appropriation des « portails » (historiques, monuments et autres points d’intérêt). Les portails sont alimentés par des « résonateurs ». Deux portails entièrement contrôlés par une même faction peuvent être connectés par un « lien ». Par triangulation, trois portails reliés entre eux délimitent un « champ ». (…) Ingress c’est aussi des énigmes à déchiffrer et des missions à accomplir. (Source Wikipedia)

Pourquoi je joue à Ingress ?

Pour bouger : Bonne nouvelle, il existe des jeux vidéo qui vous font faire du sport. (Si, si, c’est vrai). Si certains portails sont accessibles en voiture, beaucoup ne sont accessibles qu’à pied ou à vélo. J’aime beaucoup la marche, mais cela faisait longtemps que je n’avais pas marché autant.

Comme je ne travaille pas en ce moment, je peux me promener tous les jours, faire le tour des portails de mon quartier, m’aérer tout en donnant un but à ma balade.

Pour découvrir mon quartier, ma ville : Ce jeu m’a permis de découvrir des zones de mon quartier que je ne connaissais pas encore, de prendre conscience de la richesse historique et culturelle de ma ville et des villes alentour.

J’ai découvert des panneaux mis en place par la municipalité pour raconter l’histoire des bâtiments mais aussi des tags et des fresques murales. En cherchant l’emplacement d’un portail, je sors de mes trajets habituels, je repère des décorations, des parcs cachés entre deux immeubles, beaucoup de choses que j’avais sous les yeux sans les voir.

Ingress-panneau

 

Pour l’esprit d’équipe :  Ingress est un jeu collaboratif, il est très facile de communiquer avec les autres joueurs via le Tchat intégré au jeu et de mettre en place des actions collectives.

Pour m’occuper dans le RER : Beaucoup de portails sont associés à des gares de RER ce qui permet, sur certains trajets, de jouer durant les allers-retours quotidiens (ce qui permet de progresser très vite au début). Je connais même des joueurs qui finissent par apprécier les omnibus (trains qui s’arrêtent à toutes les gares).

Soyons réaliste, si j’apprécie beaucoup Ingress, ce jeu possède aussi des côtés négatifs.

Quand on débute (surtout au trois premiers niveaux) il est très difficile voire impossible de détruire des portails ennemis et inversement nos portails sont très vites détruits par des joueurs haut niveau. Il faut donc demander de l’aide à d’autres joueurs, cet aspect collaboratif du jeu peut être une contrainte pour les joueurs débutants.

Il faut faire extrêmement attention en voiture, comme certains portails sont visibles depuis les routes ou les rues, il est très tentant de jouer tout en conduisant ce qui est très risqué. Le joueur-conducteur à vite fait de ne plus regarder le route et de perdre sa concentration. Le mieux est encore de se garer et de partir jouer à pied.

Le jeu est basé sur le GPS du smartphone, il faut donc une géolocalisation précise et une batterie en bon état. Cet aspect du jeu explique pourquoi il est tentant de jouer tout en conduisant puisque le smartphone se recharge alors sur l’allume cigare.

Mon smartphone date de plus de 2 ans, ma batterie n’est donc plus en grande forme. J’ai donc investi dans un chargeur indépendant, ce qui est une dépense à prévoir pour utiliser dans les meilleurs conditions ce jeu gratuit.

C’est un jeu sans fin, les factions s’affrontent sans cesse, les portails sont pris par une faction puis repris par une autre, c’est frustrant.

Voilà, vous savez tout (ou presque) alors êtes-vous tentez ?

 

Rendez-vous sur Hellocoton !

Quand le marketing nous fait retomber en enfance…

Petits rappels historiques :Le LEGO a été créé par Ole Kirk Christiansen en 1932, à partir du danois leg godt, signifiant « joue bien ».

Les PLAYMOBILS sont plus récents et datent de 1974 (marque de jouets allemande créée par Hans Beck). Les premiers personnages étaient masculins, les premières figurines féminines sont apparues dès 1976, et les enfants en 1981.

Mais il ne faut pas croire que seuls les enfants sont intéressés pas ces personnages/jouets/objets de marketing. BONNE NOUVELLE :  leurs versions grands formats envahissent boutiques et rues pour le plaisir de tous. Eh oui, nous sommes tous de grands enfants.

La preuve en images :

20111104_statue_playmobile_truffaut
Truffaut – Chatenay Malabry – 92290
20120811 statue playmobile (3)
Rue d’Anjou – Figeac 46100
20121013_statue_capitaine_america
Fnac – Velizy 78145
lego-starwars
Centre commercial – Villebon 91140

Et pour joindre l’utile à l’agréable, pour réconcilier Geek et cinéphile : un R2D2 très utile :-))

Source : http://www.nextinpact.com/archive/49844-r2d2-retroprojecteur-dvd-webcam-starwars.htm

Rendez-vous sur Hellocoton !

Moneygami, starwarigami…

Origami  :  (de oru, plier, et de kami, papier) est le nom japonais de l’art du pliage du papier, probablement originaire du terme chinois zhézhǐ. L’origami est l’un des plus ancien art populaire, datant au vie siècle, en Chine.

 
Comme tous les arts, il est amené à évoluer avec son environnement. Aujourd’hui, il est détourné de son usage originel (religieux, spirituel) par l’utilisation de nouvelle matière et s’enrichit de nouveaux modèles adaptés aux lubies du moment.
 
La moneygami ou l’art de faire des pliages avec des billets de banques, résultat : des sculptures en papier qui valent de l’or. 
moneygami
https://www.pinterest.com/source/moneygami.blogspot.com/
 
 
 
Au delà de la traditionnelle grue en papier,  des passionnés adaptent les origamis et enrichissent la collection traditionnelle d’une vingtaine de patrons comme Martin Hunt sur son site http://www.starwarigami.co.uk
 
 
 
Rendez-vous sur Hellocoton !